Pas de chichis ni pour la recette, ni pour les ingrédients : des poires de la variété Conférence, plein d'épices, du miel, du sucre et de l'eau. 
Les poires au sirop "maison" étaient en général déclinées avec du vin et des épices.
Ma sobriété étant déclarée ... point de vin rouge en stock mais du miel, oui. 

Poires su sirop multi-épicé_3

Et surtout un bon et VRAI miel.
Pas un miel coupé-frelaté-trafiqué-additionné de sirop de maïs ou de riz-en provenance de-je-ne-sais-où-mais-surtout-de-Chine-qui-exporte-beaucoup-beaucoup-plus-qu’elle-n’a-de-ruches.  Où est le malaise ?

La France ne produit plus assez de miel : la population des abeilles est en très forte baisse. Face à la consommation nationale, il faut donc en importer. Oui, mais plus de 30% des miels importés sont contrefaits. On ne peut même plus se fier aux étiquettes dont l'origine géographique est faussée (la mention "Mélange de miels originaires et non originaires de la CE"  qui exempte le miel de toute localisation géographique est légion sur beaucoup de ces pots), Ah, bon ? Mais il vient d'où alors ce miel ?... De Chine, donc, mais aussi des pays de l'Est, d'Espagne ... 
Même certains miels bio seraient dans le colimateur des eurodéputés ... 

Bref, des pots de miel qu'on nous vend ni vu, ni connu, je t’embrouille si l'on n'est pas averti.  
Mais où va le miel monde ? 

Pour un VRAI miel de caractère, il ne faut surtout pas acheter un "miel" bon marché ou bas de gamme en grandes surfaces car il est forcément synonyme de mauvaise qualité. Il faut faire l'impasse sur une étiquette portant un descriptif ampoulé de ses qualités organoleptiques même s'il fait référence à son authenticité, à la tradition. Il faut fuir aussi les miels issus d'un mélange de miels réalisés par un apiculteur-conditionneur avec de multiples intermédiaires. 
Il faut acheter son miel directement à un apiculteur-récoltant donc en circuit court (ce que les vrais apiculteurs-récoltants plébiscitent). 
Les pots de miel que j'achète porte une étiquette toute simple : "Miel de ...", les références de l'apiculteur-récoltant et la date limite de consommation. Point. Je profite de de vacances ou de salons de producteurs pour faire quelques provisions de bons et vrais miels. Un miel avec toutes ses propriétés et pas seulement un pouvoir sucrant. Et tant pis si le stock tombe à zéro avant le prochain achat, je préfère m'abstenir. 

Après cette petite révolte, passons à la recette.
Du miel ? Voilà une saveur nouvelle et délicieuse pour ce dessert. 

Poires su sirop multi-épicé_6

Poires au sirop multi-épicé_fiche

Sagement, on les dégustera tel que. Avec gourmandise, on ajoutera une boule de glace à la vanille ou une cuillère de crème chantilly ou de crème fraîche ... Hé, hé ... 

Source ; Poires pochées de Pauline (avec diminution du sucre mais plusss d’épices).

°°°°

Les écrits et les photos de ce blog sont la propriété intellectuelle de PASSION ... GOURMANDISE ! et ne sont pas libres de droits. Merci de ne pas faire de "copier-coller" de mes publications écrites et photographiques, en partie ou en totalité, sur vos blogs ou sites sans ma permission écrite et de mettre un lien vers la recette d'origine.

Copyright PASSION ... GOURMANDISE ! 2006-2018