Une pâte & les fruits par dessus.
Un voile de sucre blond de canne.
Rien que du très simple et rien que du naturel pour honorer un fruit.

Tarte mirabelles_1

C'est la saison de la mirabelle et c'est à mon goût la façon la plus simple de la mettre en valeur tout en se réservant une part de gourmandise car d'aucun(e) me dira qu'elle est encore meilleure dans son plus simple appareil c'est à dire .. nature, certes ! Mais les gourmand(e)s, dont je fais irrémédiablement partie, se délectent du dessert amélioré !

Tarte mirabelles_2

 Et il est une chose que j'adore (qui plus est, une façon de se détendre d'une dure ou longue journée aussi, même de me relaxer tout court), c'est de ranger sagement les petits fruits sur un fond de pâte (oui, rien qu'un fond, même pas de bords !), les disposer en rosace, les faire tourner ou serpenter selon le moule.
Pour cette fois, je les ai mis en rang, au garde à vous, une manie à moi quand j'utilise un moule carré ... comme un certain tian (clic) ... Mon côté ordonné ?

Tarte mirabelles_3

Pour le fond de pâte, sous les mirabelles, on a le choix entre une pâte à tarte brisée version classique chez moi (250 g de farine + 125 g de beurre + 1 grosse pincée de sel + 5 cl d'eau) ...
Ou une pâte plus raffinée comme celle de ma TARTE AUTRICHIENNE A LA MOUSSE DE CAFE (clic) ...
Ou une pâte à tarte plus rustique comme celles de Léonine (clic ou clic) ...
Ou encore façon cheesecake pour les encore plus paresseux, en mélangeant biscuits type Speculoos ou Digestive réduits en poudre avec un peu de beurre puis entassant le tout au fond du moule ...
Ou bien votre recette fétiche de pâte à tarte ...

J'ai précuit mon fond de tarte pendant 15 à 20 min à 180°C avant d'y ranger les fruits, de les saupoudrer de sucre blond de canne et de ré-enfourner pour 30 à 40 min ou jusqu'à ce que les fruits deviennent fondants.

Du fruit, rien que du fruit ... Enfin presque !