La première fois que j'ai fait le Caramel croquant et salé aux noix de Dorian (selon une recette de Nigella), le résultat fut NI-CKEL, au top pour mon premier essai.

Et puis comme c'est hypra super hyper bon et que ça faisait très (trop) longtemps que j'en avais oublié le goût, il m'a pris l'envie d'en refaire et malheureusement de faire aussi autre chose en même temps comme-parfois-quand-je-suis-pressée ... (à croire que rien ne me sert d'expérience parce que je sais bien que c'est la chose à ne pas faire en cusine quand il y a de la surveillance au programme).
Est donc arrivé ce qui devait arriver. J'ai loupé un truc (en l'occurence la cuisson), j'ai loupé mon caramel croquant,
le caramel n'a pas assez cuit et est resté mou après refroidissement. Zut !

Oui, mais.
Je n'avais pas envie de mou alors j'ai réfléchi très fort pour recycler et ... 
faire du CRO-QUANT !

Je me suis donc rappelée mes TRIANGLES AU CHOCOLAT AMER & PISTACHES (clic), alors j'ai bidouillé des triangles croquants, genre biscotti avec un p'tit côté chocolat, un p'tit côté caramel et un p'tit côté noix (comme les divines tartes aux noix de Grenoble et caramel) ... FA-MEUX !

Triangles croquants chocolat, caramel et noix

TRIANGLES CROQUANTS CHOCOLAT, CARAMEL & NOIX
Pour 12 parts
Préparation (hors caramel raté) : 15 min

Cuisson (hors caramel raté) : 20 à 25 min

Faire "refondre" au bain-marie 250 g de caramel mou aux noix (j'y avais mis des noix de Pécan, amandes entières, graines de courge, graines de tournesol et graines de soja)  avec 125 g de chocolat noir + 125 g de chocolat au lait puis mixer légèrement le mélange au mixeur plongeant pour "hacher" un peu les noix & graines.
Dans la casserole, ajouter 50 g de beurre mou et 100 à 125 g de farine (je ne sais plus trop mais le mélange ne doit pas être trop humide sinon rajouter un peu de farine).
Bien mélanger puis tasser dans le fond d'un moule à tarte en silicone de 28 cm (marquer les parts au couteau n'a servi à rien car la cuisson les a effacées).
Faire cuire au four préchauffé à 180°C pendant 20 à 25 min.
Laisser refroidir 5 min puis pré-découper les parts et laisser refroidir complètement.
Finir de "casser " les parts pour les séparer et conserver dans une boîte hermétique si vous ne dévorez pas la totalité de suite ... ce qui ne serait pas très raisonnable ...

Bon, je vous aurais prévenu(e)s, ça croque et ça fait marcher les masséters (c'est toujours mieux que de mâcher du pain de mie qui rend notre mastication paresseuse).
M
ais que c'est bon !!!

****

Mes écrits et mes photos sont la propriété intellectuelle de PASSION ... GOURMANDISE ! et ne sont pas libres de droits.
Merci de ne pas faire de "copier-coller" de mes publications écrites et photographiques, en partie ou en totalité, sur vos blogs ou sites sans ma permission écrite.

Copyright PASSION ... GOURMANDISE ! 2006-2012