21 novembre 2008

Mosaïque et lasagnes d'automne

En automne, de nombreux dimanches réclament de la main d'oeuvre pour ratisser et brûler les feuilles mortes qui tombent des chênes, tilleuls, liquidembars du jardin de campagne maternel.Quand le temps est sec, le labeur est agréable et rapide car les feuilles bien sèches sont légères à rassembler, s'enflamment vite et brûlent en un rien de temps. Le temps humide rend plus hasardeux le "feu de joie" : les feuilles sont mouillées, rebelles à toute combustion et une fumée envahit vite le jardin !Elles finiront alors sur le tas de compost... [Lire la suite]